L'an dernier, j'avais passé l'hiver au marché, à rencontrer et  dessiner  les forains et les clients. J'en avais tiré mon premier ouvrage "Un hiver au marché ou le plaisir de l'agora".

Cette année j'ai porté mon regard sur la campagne électorale sans parti-pris, avec un regard distancé, amusé et ironique. Mais si j'ai suivi les réunions publiques et meetings, cela m'a quand même ramené sur la place du marché.

Cependant le regard avait changé cette année.

Des sujets, des thèmes et des projets plus ou moins cohérents, des idées fixes, d'autres floues et mouvantes, voilà la dynamique d'une campagne électorale. Le lieu idéal pour observer les représentations, les fantasmes et les motivations plus ou moins exprimés qui traversent les candidats, les sympathysants et la population. Je suis donc parti à leur rencontre.

J'ai assisté avec mes carnets à de nombreux meetings et réunions électorales.J'en ai tiré un ouvrage de 84 pages, dont je ne garantie en aucune façon une quelconque fidélité.

Dessin, ironie, humour (enfin j'espère) mais aussi peut être matière à réfléchir, tel était mon programme. A vérifier prochainement sur pièce.
Pour commander, tout est expliqué ici